top of page
  • Photo du rédacteursabineferme

A quoi peut servir l'hypnose thérapeutique?

L'hypnose est un véritable couteau suisse. Là où nos raisonnements conscients et rationnels ont échoué, l'hypnose amène "un petit truc en plus", l'accès à des ressources inconscientes inaccessibles et parfois bien dissimulées.


L'hypnose s'appuie sur la théorie des parties. Le principe est de considérer chaque personne comme un assemblage de parties. Par exemple, si j'ai envie de chocolat, la partie qui est responsable du plaisir est partante à fond (si on aime le chocolat bien entendu!); d'autres parties (la partie qui s'occupe de l'estime de son corps, celle qui est préoccupée par le regard de l'autre, celle qui aimerait être moins dépendante ... ) sont moins partantes.


Quel est le résultat? Les parties négocient entre elles, et un comportement ou une action a lieu, quel qu'il/elle soit.

L'idée en hypnose n'est pas de nier l'utilité de nos comportement, ni surtout les raisons de leur apparition, car chaque comportement mis en place a (ou a eu) une utilité.

En revanche, certains comportements nous pourrissent la vie, littéralement. Parfois la raison initiale n'a plus lieu d'être, parfois le comportement peut être supprimé si c'est une bonne chose pour vous, parfois le comportement peut être remplacé.

Nous mettons également en place de multiples stratégies, souvent d'évitement (comme si le problème n'existait pas) ou d'auto-persuasion (comme si le problème ne nous dérangeait pas).

Et en accédant aux ressources inconscientes, on fait dialoguer les différentes parties, à l'image d'un village (d'irréductibles Gaulois par exemple). Sans que vous n'ayez rien à faire de conscient, on amène du dialogue inconscient. Des questions, des réponses. Parfois c'est le bon moment, parfois c'est trop tôt et cela met en lumière un blocage, et donc une prise de conscience.


Ce type d'utilisation de l'hypnose a donc un spectre de possibilités très large, qui va de la confiance en soi à la gestion des émotions, en passant par les phobies, le deuil, l'angoisse, les addictions.

Alors cela pourrait donner l'impression que c'est une sorte de "fourre-tout" un peu simpliste, mais j'espère qu'avec cette courte explication cela sera un peu plus clair.

Venez à la rencontre de vous-même, essayez!



32 vues0 commentaire

コメント


bottom of page